L’association « Lallemand et Legros » (1998)...

En 1998, deux cabinets principalement ont fusionné : celui de Roger Lallemand et celui de Pierre Legros, qui fut stagiaire de Roger Lallemand.

Roger Lallemand exerçait encore à l’époque des charges politiques. En tant que sénateur, il est l’auteur notamment de la loi sur l’avortement, la loi anti-mines personnelles et la loi sur les droits d’auteur. Avant de quitter le Sénat à la suite des élections de juin 1999, il avait également posé les principes fondamentaux de ce qui deviendra en 2002 la dépénalisation de l’euthanasie.

Magnifique plaideur, il interviendra dans les procès mettant en cause les droits de l’homme, tant en Belgique qu’à l’étranger : avocat de Régis Debray en Bolivie, avocat de membres du FLN pendant la guerre d’Algérie, avocat de Willy Peers ainsi que d’autres médecins poursuivis pour fait d’avortement, etc. Pour les procès avortement, un jeune avocat plaidait à ses côtés : Pierre Legros.

Pierre Legros se lança pour sa part dans la cause d’avocats sans frontières dont il est aujourd’hui le président honoraire.

C’est en quelque sorte le ‘la’ de cette association qui a été donné par Roger Lallemand : impliqué dans la vie du barreau, en ce compris la vie du Jeune Barreau ( d’autres membres de l’association peuvent être cités à cet égard : Pierre Legros, François Libert, Vincent Bodson, etc.), impliqué aussi dans la société.

Chacun d’entre nous le vit à sa manière : Marc Libert avec ses activités de club-services et l’association « Force douce » qui permet à des jeunes patients de naviguer sur les océans et les mers, son frère François qui assuma un mandat auprès du Conseil supérieur de la justice, Augustin Daout qui anime le site internet « justice en ligne » (comprendre et communiquer : tout un programme), Jacqueline Herremans et son implication dans les sujets éthiques, dont l’euthanasie.
Chacun d’entre nous vit ses propres engagements, parfois de façon plus visible pour certains, et plus discrète pour d’autres. Il n’est pas rare de croiser une équipe de journalistes pour interviewer le bâtonnier Legros, Jérôme Sohier pour les questions de droit public, Jacqueline Herremans pour le débat sur l’euthanasie ou encore Stéphane Rodrigues pour les questions de droit européen.

Il faut d’ailleurs souligner l’apport de Stéphane à notre association. Avocat français, maître de conférences à la Sorbonne, ancien maître de conférences à l’ENA, Stéphane Rodrigues a définitivement opté pour le Barreau de Bruxelles. Demandez-lui d’expliquer la situation des services publics dans l’Union européenne : vous serez ébahi par sa clarté. Mais pas nécessairement rassuré quant à l’évolution prochaine…
Saluons la belle équipe de droit européen : à la manœuvre, Stéphane Rodrigues et Laure Levi, spécialisée. Vous voulez tout savoir sur la liberté d’association des fonctionnaires internationaux et le droit d’ester en justice des organisations syndicales et professionnelles, Laure est votre femme.

A propos d’international, notre associé David Pardès, spécialisé en droit social, partage sa vie désormais entre la Belgique et Israël…

ACTUALITE

  • Une procédure de retrait forcé à l’encontre des états violant les valeurs communes de l’Union européenne.

    Article de Me Stéphane Rodrigues, associé au sein de Lallemand & Legros, Slate.fr : http://www.slate.fr/story/138635/pr...

    plus d'info
  • Agents publics recrutés illégalement par contrat : la requalification judiciaire du contrat en question

    1. La jurisprudence du Conseil d’Etat, tout comme de la Cour de cassation, est fixée en ce sens que le recrutement d’un agent par une autorité administrative emporte une présomption de régime statutaire. Dans les hypothèses subsidiaires, où les pouvoirs publics ont l’autorisation de recruter des agents (...)

    plus d'info

Toutes les publications

Suivez-nous aussi!